UNETEL-RST s’engage sur le plan sectoriel concernant la mixité des emplois dans le numérique.

 

1

 

La mixité des métiers constitue un enjeu tant pour les individus que pour les entreprises.

 

Elle permet d’attirer les talents, est source de créativité, de diversité, de performance, elle constitue donc un atout de développement pour les entreprises.

 

Bien que l’on constate une évolution positive des indicateurs : progression de la part des femmes au sein des effectifs des entreprises, progression des promotions attribuées aux femmes, diminution des écarts de rémunération il est nécessaire de poursuivre les efforts en matière de mixité et d’égalité professionnelles dans le secteur. Sur le plan sociétal, la mixité du secteur du numérique permet aux femmes d’accéder à des métiers principalement occupés par des hommes, d’acquérir par ce biais d’autres compétences et de développer, grâce à une vision différente, de nouveaux marchés pour les entreprises.

 

Dans le prolongement de la plateforme d’actions pour la mixité des métiers lancée en 2014 par le Gouvernement, Brigitte DUMONT présidente d’UNETEL-RST a signé le 31 janvier 2017 le plan sectoriel relatif à la mixité dans le numérique avec Madame Najat Vallaud Belkacem, Ministre de l’éducation Nationale de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Madame Laurence Rossignol, Ministre des familles de l’enfance et des droits des femmes, et Madame Axelle Lemaire , secrétaire d’état auprès du Ministre de l’Economie et des finances, chargées du Numérique et de l’Innovation, aux côtés de divers autres représentants du secteur numérique (entreprises, associations, syndicats professionnels…).

 

Ce plan a trois grands objectifs :

  • Favoriser la mixité du secteur en travaillant sur les représentations sexuées associées aux métiers auprès du grand public, des jeunes en cours d’orientation, des personnes en reconversion. Une attention particulière pourra être portée aux quartiers cibles de la politique de la ville, qui sont un vivier important de talents.
  • Sensibiliser les entreprises et les représentants locaux du numérique à l’intérêt de promouvoir la mixité et l’égalité ; les outiller pour cela, notamment au travers de l’échange de bonnes pratiques
  • Mobiliser les acteurs publics, associatifs et privés, notamment au niveau local

 

Ce plan se décline en actions concrètes pour chacun des signataires.

S’agissant plus spécifiquement des télécoms, UNETEL -RST, au-delà des actions déjà menées dans le cadre de l’accord de 2005 sur l’égalité professionnelle, s’est engagée :

  • A veiller à l’absence de discrimination dans les classifications en supprimant les références sexuées dans ses emplois exemples et en vérifiant l’absence de critères susceptibles d’écarter les femmes ou les hommes de leur accès,
  • A étudier les conditions de l’attractivité des métiers des télécoms pour en identifier les leviers et les freins, notamment pour les femmes,
  • A favoriser une meilleure prise en charge financière des contrats de professionnalisation à destination des jeunes femmes préparant une certification à finalité scientifique ou technologique,
  • A inciter les entreprises à recruter des jeunes femmes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation,
  • A féminiser son organisation, particulièrement au niveau de son Conseil d’Administration,
  • Et plus généralement, à promouvoir l’égalité professionnelle, les labels égalité et les outils d’accompagnement pour les entreprises.